• fr
  • nl
  • Malgré les améliorations technologiques apportées aux véhicules, le facteur humain, dans la toute grande majorité des accidents, reste prédominant. Malgré les rétroviseurs, les formations et toute l’expérience des chauffeurs de poids-lourds, ces derniers n’ont jamais que deux yeux !

    Années après années, le nombre d’accidents mortels dans lesquels sont ‘impliqués’ les camions diminue. Pour l’UPTR, cette diminution linéaire et constante du nombre d’accidents n’autorise personne à s’endormir sur ses lauriers. Convaincue de longue date que chaque accident est en effet un accident de trop, la fédération des transporteurs n’oublie jamais qu’elle avait souscrit à l’objectif « Go for zéro », décrété, à l’époque, par l’IBSR (entre-temps rebaptisé VIAS) ! C’est dans l’optique d’une amélioration des relations entre usagers de la route qu’en 2018, l’UPTR a pris l’initiative de distribuer 20.000 autocollants destinés à sensibiliser les cyclistes quant au danger que représente l’angle-mort pour leur sécurité.

    L’initiative #AngleMortDANGER s’inscrit dans la lignée des nombreuses actions proactives déjà menées par le secteur sur cette problématique. En effet, la problématique de l’angle-mort est accentuée par la longueur des camions et ses conséquences sont d’autant plus importantes qu’elles concernent les usagers faibles et plus particulièrement encore, les cyclistes. Malgré les améliorations technologiques apportées aux véhicules, le facteur humain, dans la toute grande majorité des accidents, reste prédominant. Malgré les rétroviseurs, les formations et toute l’expérience des chauffeurs de poids-lourds, ces derniers n’ont jamais que deux yeux ! Impossible donc de regarder partout à la fois, au même moment.

    « Nul n’est prophète en son pays … »

    En 2020, la France a décidé d’introduire, dans le Code de la route français, l’obligation pour tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes d’être équipés, à compter du 1er janvier 2021, d’une « « signalisation matérialisant la position des angles morts.

    L’objectif de cette signalétique franco-française est de permettre aux autres usagers de la route (francophones …), et notamment aux plus vulnérables, de mieux appréhender l’existence et la position des angles morts sur les véhicules lourds. Les véhicules dont la MMA excède 3,5 tonnes doivent porter, visible sur les côtés ainsi qu’à l’arrière du véhicule, une signalisation matérialisant la position des angles morts, dès lors qu’ils se trouvent sur le territoire hexagonal.

    Ces autocollants Angles-morts français peuvent être commandé, via notre webshop

    Infos supplémentaires