• fr
  • nl
  • Dans l’attende de la transposition de la Directive UE 2020/1057, dans les 27 Etats-membres, pour le 2 février 2022, les entreprises de transport restent soumises, pour leurs chauffeurs salariés, à une invraisemblable liste d’obligations, différentes dans chaque pays qu’ils traversent.

    Loi Macron, MiLog, Limosa, autant de nom pour autant de législations nationales différentes, sensées permettre un contrôle de la correcte application du droit du travail.

    Une constante : le principe d’une notification préalable et une charge administrative fastidieuse, à reproduire à intervalle régulier.

    Informations supplémentaires